Processus de Création de deux cartes d'Ambre

A l'occasion de la publication de deux nouvelles cartes d'Ambre, voici les différentes étapes de création de telles illustrations. Ces étapes sont caractéristiques d'un travail de type "bande dessinée" classique : recherche d'une idée, mise en page et composition de l'image, travail du trait et des couleurs.

 

1) Le "Rough" ou recherche d'idée graphique

A cette étape, je fais des recherches sur l'impression d'ensemble que dégagera telle ou telle composition, en essayant d'aller au plus vite à l'essentiel : d'où l'utilisation d'un dessin très shématisé, que parfois seul le dessinateur peut déchiffrer ^_^

Ci-dessous : à gauche : deux idées pour la carte d'Olwenn, une le montre sous les haubans, l'autre à la barre. A droite : la carte de Random.

 Ambre 3 (2)Ambre 3 (3)

 

2) Crayonné rapide

J'ai retenu l'image d'Olwenn sous les haubans. Pour Random l'épée ne convenait pas, je l'ai remplacée ensuite par un joyau. Le premier crayonné rapide sert à finaliser la mise en page du dessin en organisant les différents éléments les uns par rapport aux autres. Il est inutile de le travailler trop précisément car à cette étape des zones entières de la carte peuvent encore être changées, par exemple ci-dessous la position du bras droit d'Olwenn (image de gauche) n'est pas définitive. A droite : le crayonné rapide de la carte de Random.

Ambre 3 (4)

 

3) Crayonné définitif

Un regard critique sur le crayonné rapide (je demande souvent de l'aide, merci à tous mes cobayes ^^) permet de corriger des erreurs, par exemple de proportions, ou de changer des détails pour renforcer l'effet souhaité. Par exemple sur la carte de Random (à droite), le regard du roi n'était pas bien dirigé sur le joyau, je l'ai donc corrigé en lui baissant la tête.

 

Ambre 3 (5) 

 

 

4) Encrage

Une fois le dessin définitif satisfaisant, je le reporte sur le papier final (à l'aide de la table lumineuse) et le retravaille avec la technique souhaitée pour le rendu final. C'est souvent de l'encre de chine noire en BD, mais on peut très bien dessiner directement en couleur (comme le font Bilal ou Rosinski par exemple), ou avec d'autres techniques (fusain, etc.). Ici j'ai utilisé des stylos-feutres à encre de chine (indélébile pour pouvoir colorier ensuite sur le même dessin sans faire baver l'encre noire)

 

Ambre 3

 

5) Couleurs

Et voilà, il ne reste plus qu'à colorier. Sur ces cartes, je le fais à l'aquarelle. C'est assez minutieux et sûrement l'étape la plus longue, mais le résultat en vaut la peine ;o) Il y a principalement deux couches pour toutes les couleurs (parfois trois) : une première couche claire uniforme figurant la couleur des zones éclairées, et une deuxième couche foncée venant placer les ombres.

 

Atout RandomAtout Olwenn

 

Voilà j'espère que ça vous a plu, à une prochaine fois pour un nouveau pas à pas !

 

Retour à la page des cartes d'Ambre